Mise à jour le 08/11/2022
Virginie Piatti
Sonia Maria Luce Possentini
Lirabelle,
2021

Voici un album comme une petite boîte où ranger ses précieux souvenirs, un écrin où la nature s'écoute et se respire et où l'amour inconditionnel ne connaît aucune fin.

Au fil des pages, le temps s'écoule avec sérénité, bercé par des mots d'une grande poésie pour accueillir avec philosophie les années qui filent et qui parfois nous séparent.

C'est le murmure d'un parent à son enfant,

"Dans le grincement de la balançoire, dans le bleu des myosotis, dans l'odeur de la mousse, tu étais déjà là et je ne le savais pas."

un murmure qui rassure et réconcilie le commencement et la fin, que l'Amour ignore.

"Dans ta première ride, dans ton sourire, dans cette fossette que je t'ai donnée, je serais toujours là et tu le sauras. Tant que les oiseaux chanteront nous nous aimerons"

Une lecture qui invite à prendre une profonde respiration, intense et salvatrice avec un texte finement illustré qui fait naître une vive émotion et nous rappelle, pour notre plus grand bien, que nos absents ne nous quittent jamais vraiment.

Image

Tant que les oiseaux chanteront