L'intrusive

Mise à jour le 22/02/2022
Claudine Dumont
Le mot et le reste,
2021

Plongez dans les méandres oniriques de Camille avec à la clé une intro/rétrospection bouleversante.

Camille n'est plus que l'ombre d'elle-même, souffrant d'angoisses et ne trouvant plus le sommeil depuis plusieurs mois, depuis toujours. Le corps douloureux et l'esprit épuisé, le malaise est palpable avec une existence qui a tout d'un cauchemar éveillé.

Les consultations chez les psychologues s'enchaînent, les somnifères demeurent sans effet et Camille ne dort toujours pas. Un trouble insaisissable noue tout son être, elle le sait et le ressent sans être capable d'en nommer la source.

Dès le premier chapitre, un événement dramatique synonyme de rupture familiale et semble-t-il révélateur de son profond mal-être est suggéré sans pour autant être révélé au lecteur, mais tout vient à point à qui sait interpréter les rêves. Dangereuse pour elle, Camille l'est aussi devenue pour sa nièce adorée Jeanne. Incomprise des siens et inquiétante, Camille doit s'extraire de l'existence de la prunelle de ses yeux, se tenir éloignée et s'isoler pour faire enfin face à ce qu'elle est.

Sur ce chemin sinueux, une rencontre énigmatique et salvatrice, au nom évocateur, Gabriel, poussera Camille dans ses retranchements afin de lui offrir les clés de son inconscient pour tenter de se retrouver dans le dédale de son "fort" intérieur.

Ce roman intimiste et captivant offre une approche sensible et sensorielle de la psychanalyse.

Même après la dernière page, comme un rêve qui persisterait, l'histoire de Camille continue de nous habiter.

Image