La bibliomule de Cordoue

Mise à jour le 09/08/2022
Wilfrid Lupano
Léonard Chemineau
Dargaud,
2021

Il était une fois la grande quête du savoir mise en péril par un homme avide de pouvoir et pour lui faire face, trois âmes charitables aux destins croisés accompagnées d'une mule têtue qui a bon dos...

En terre ibérique du temps des califats, Cordoue a bâti sa prospérité par la paix, la culture et la science avec légions d'érudits et copistes au service de la Grande Bibliothèque. À la mort d'Al-Hakam II, son fils alors trop jeune pour gouverner laisse Amir, un vizir cupide et belliqueux lui succéder. Illégitime, Amir va se laisser porter par la haine des religieux radicaux qui se sont sentis humiliés par les règnes passés de califes épris de culture grecque, indienne ou perse, de philosophie et de mathématiques.

Le prix de leur soutien sera le feu, celui qui consumera les 400 000 livres de l'une des plus grandes bibliothèques de l'histoire, à la croisée des civilisations !

Le Destin scellera le sort de quelques précieux ouvrages en les confiant à un quatuor bien singulier : Tarid, eunuque bibliothécaire, Lubna, esclave copiste, Marwan, chapardeur repenti (ou presque) et une mule peu coopérante.

Cette bande dessinée richement documentée et illustrée offre une approche aboutie de la grande Histoire avec une petite à la fois philosophique et un brin humoristique. Sous ses airs de conte, La bibliomule de Cordoue porte un message percutant sur la valeur inestimable du patrimoine intellectuel et culturel, la passation des connaissances d'un peuple à un autre, l'héritage incommensurable du monde musulman et la menace des extrémismes quels qu'ils soient...

Un message qui trouve écho encore aujourd'hui avec une planche de fin magistrale ! 

Image