Élise sur les chemins

Mise à jour le 22/02/2022
Bérengère Cournut
Le Tripode,
2021

À la recherche d'un frère parti loin des siens, accompagnez Élise sur des chemins métaphoriques qui serpentent sur le flanc des collines, s'enfoncent dans les épais taillis et longent des cours d'eau peuplés de chimères.

Issue d'une fratrie de dix enfants, Élise vit isolée sur un coteau boisé prospère au cœur d'une famille singulièrement éveillée et attachante qui a préféré s'éloigner du monde pour composer avec la nature, plutôt qu'avec les Hommes.

Un jour les deux aînés, Onésime et Élisée quittent ensemble la chaleur du nid pour se consacrer à l'art des jardins. Au fil des saisons et des lettres échangées, la famille vit un grand bouleversement quand elle apprend que l'un des deux frères s'est détourné des études d'horticulture pour s'aventurer plus loin encore sur le chemin de la vie, en solitaire.

Sans nouvelles, l'inquiétude grandit dans le cocon familial.

Un jour, sur une berge, Élise fait la rencontre d'une mystérieuse femme-serpent vivant là, au bord du ruisseau. Elle lui confie alors que son frère bien aimé, qu'elle a connu avant elle, court un grave danger à la ville où grouillent des filles-anguilles et autres créatures aquatiques.

Élise décide alors de partir en quête de ses aînés vagabonds.

Ce curieux roman qui ne ressemble à aucun autre est une merveilleuse découverte, un petit bijou. L'histoire, bien que découpée en chapitres, est faite de vers libres et revêt les atours d'un conte, mêlant à la fois poésie et légendes avec son écrin de nature et ses rencontres mystiques comme la Vouivre, Ondine ou encore Mélusine.

Sur les chemins, le temps semble suspendu.

Image