Mise à jour le 08/11/2019
William Grill
Sarbacane,
2019

Comme le sous-titre l’indique, on suit Lobo le loup, né et mort à la fin du XIXe siècle au Nouveau Mexique, en pleine ruée vers l’Ouest.
Cette conquête, qui a "civilisé" des grands espaces sauvages où cohabitèrent Indiens et animaux, a vu de fait, le recul des deux catégories d’êtres vivants cités plus haut à peau de chagrin. Les loups n’ont pas échappé au massacre mais ce fameux Lobo résista plus que les autres, en continuant de se servir dans les troupeaux qui envahissaient son espace vital.

Ernest Seton, fort de son expérience de chasseur de loups au Canada vint alors se mesurer à ce loup extraordinaire. S’en suivit un véritable concours de ruses qui coûta la vie au loup. Seton, au lieu de se vanter de son forfait, fut pris de remords et organisa les premiers camps nature pour la protection des animaux sauvages des États-Unis qui devint ensuite le scoutisme qu’il fonda avec Baden-Powell.

Cet homme a par ailleurs écrit une centaine de récits mêlant le documentaire et la fiction sur les mammifères de sa région. Les japonais se sont inspirés de ces récits pour faire notamment l’animé Bouba, le petit ourson !

Les illustrations au crayon de William Grill sont justes et expressives, tantôt par petites vignettes tantôt par grande double page illustrant tout à tout le mouvement et l’immensité des paysages.

Un coup de cœur de Virginie
 

Image

Le dernier roi des loups : l'histoire vraie de Lobo le loup et d'Ernest Seton